Objectifs

L'aide à la décision pour les soins à domicile


Le projet PONOSaD vise à développer des outils d’aide à la décision à court terme pour les professionnels de soins à domicile et d’hospitalisation à domicile. L’objectif général du projet est de contribuer à rendre ces types de services plus efficients, économes et de meilleure qualité grâce à ces outils d’aide à la décision. Le développement de tels outils passe par la résolution de problèmes combinatoires complexes et nouveaux qui découlent de la problématique d’affectation des soins aux personnels de santé, d’organisation des visites des patients et de la logistique engendrée. Ces problèmes s’apparentent à des problèmes classiques de la Recherche Opérationnelle appartenant à la famille des problèmes de transports et de tournées de véhicules. Cependant les spécificités du domaine d’application, c’est-à-dire les soins à domicile, ne permettent pas d’appliquer facilement les outils existants pour cette famille de problème. Ces méthodes, souvent développées dans un contexte industriel, deviennent inappropriées face aux nouvelles caractéristiques et contraintes ajoutées par le contexte des soins à domicile (il ne s’agit pas de marchandises à livrer mais de soins à prodiguer des patients). L’objectif principal ambitieux et novateur du projet est la conception de nouvelles méthodes génériques, flexibles et robustes de planification et d’optimisation des soins à domicile qui permettront à ces types de structure de diminuer leurs coûts de fonctionnement et d’améliorer leurs services. Ces méthodes devront être génériques afin de pouvoir être appliquées quels que soient les types de soins à domicile considérés (par exemple, soutient à domicile, prélèvement d’échantillons pour tests médicaux-sang, urines, etc., chimiothérapie à domicile, etc.). Elles devront être flexibles afin de ne pas contraindre le décideur à une seule solution mais lui en proposer plusieurs avec la possibilité d’interagir avec chaque solution. Enfin elles devront être robustes afin de faire face au caractère aléatoire de ce domaine.



Le point central de ces outils d’aide à la décision est le développement d’un module complet de planification des soins. Ce module a pour objectif de calculer et proposer aux décideurs des solutions aux problèmes de planification et de coordination que rencontrent les structures des soins à domicile au niveau opérationnel. Ces types de problèmes se résument souvent par le besoin d’établir, sur une période de planification donnée pouvant aller d’une journée à plusieurs semaines, l’affectation et la séquence des services de soin à réaliser pour chaque intervenant en soins à domicile. Les caractéristiques et contraintes de ces problèmes les rendent complexes : les préférences des patients sont à prendre en compte, les compétences et expériences du personnel de soins influent sur la qualité des soins, les spécificités des soins peuvent être difficiles à appréhender (synchronisation de plusieurs intervenants chez un patient, utilisation de ressources partagées et limitées comme les matériels médicaux, les contraintes de continuité des soins qui consistent à imposer le même intervenant à tous les soins d’un même patient, etc.), les dimensions spatio-temporelles ne sont pas à négliger, d’éventuelles logistiques en aval ou amont des soins sont également à prendre en compte (ex : les prélèvements de sang doivent être rapportés à des laboratoires d’analyses sachant que les échantillons ont une durée limitée de validité pour leurs analyses), etc. La nature de ces problèmes peut être aussi bien statique que dynamique puisque les demandes de soins arrivent généralement au fil de l’eau avec des degrés d’urgences de traitement qui diffèrent selon le type de soins à domicile. De plus, de nombreux aspects aléatoires sont à prendre en compte : temps de traitement des soins, annulation de rendez-vous, temps de déplacement des intervenants, etc. Les solutions à ce type de problème peuvent être évaluées par deux principaux critères : la qualité des services (retards, adéquation et continuité soin/intervenant, temps de réponse, etc.) et les coûts (sous-traitances, personnels, kilométriques, etc.). Les modèles et méthodes de résolution devront être suffisamment performantes pour trouver de « bonnes » solutions tout en s’adaptant aux problèmes rencontrés par le type de soins à domicile. La conception de ce module nécessite donc de lever des verrous scientifiques aux niveaux modèles et méthodes de résolution en Recherche Opérationnelle.

Cette page a été consultée 333 fois